top of page
  • Photo du rédacteurGuy Lavoie

Le programme Assistance à la personne en établissement et à domicile offert en mutualisation




Le tout premier projet de DEP offert en mutualisation a vu le jour en septembre 2023. Il s’agit du programme Assistance à la personne en établissement et à domicile (APED) est une formation d’une durée d’un an qui est offerte en mode hybride soit à distance et en présence.


Un groupe de 21 élèves a été constitué, élèves répartis sur tout le territoire (Matane : 5 élèves, Carleton : 3 élèves, Rivière-du-Loup : 8 élèves et Grande-Rivière : 5 élèves) et qui avaient une ambition commune, devenir préposé.e aux bénéficiaires.


Une entente est donc intervenue entre les centres de services scolaires René-Lévesque, de Kamouraska–Rivière-du-Loup et des Monts-et-Marées. Le partage de l’expertise du Centre de services scolaire du Fleuve-et-Lacs est également à souligner.


Un seul objectif était visé : diplômer davantage de personnes qui pourront accéder à des emplois en demande avec des compétences reconnues. Si auparavant, ces personnes ne pouvaient réaliser leurs ambitions professionnelles en raison d’un nombre insuffisant d’élèves, l’approche de la mutualisation permet aujourd’hui d’éviter ce genre de situation.


Dans le contexte actuel de la rareté de main-d’œuvre spécifiquement au secteur de la santé et en cohésion avec les orientations du gouvernement du Québec, le Service régional de la formation professionnelle de l'Est-du-Québec (SRFPEQ) a tout mis en œuvre afin de faciliter la collaboration entre les centres de formation professionnelle du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.


À propos du Service régional de la formation professionnelle de l'Est-du-Québec


Les centres de formation professionnelle du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine ont décidé de se regrouper en un consortium afin d’assurer la vitalité et la pérennité de l’offre de formation dans chacun de leur milieu. Ils ont mis en place un partenariat des plus novateurs qui repose sur la mutualisation. Ce partenariat a pour but de consolider et d’optimiser l’offre de formation, au sein d’une entité performante et commune, et ce, au profit du maintien d’une activité dynamique et d’une main-d'œuvre d’élèves qualifiés et diplômés. Une signature porteuse, bien plus, rassembleuse, en vue de faire rayonner la formation professionnelle sur l’ensemble du territoire, partout au Québec et à l’international.


-30-


Source : Josée Francoeur, coordonnatrice du SRFPEQ


7 vues0 commentaire

コメント


bottom of page